Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

Le Diagnostic de Performance Énergétique, ou DPE, est un diagnostic obligatoire des biens immobiliers (logements et bâtiments tertiaires) faisant parti du Dossier de Diagnostics Techniques (DDT).
Le vendeur d’un bien doit obligatoirement le fournir à son acheteur, de même que le bailleur à son locataire.
Une fois réalisé, un DPE est valable 10 ans.

Objectif et contenu du DPE

Le DPE vise à informer le propriétaire et le locataire de la consommation d’énergie du logement ou du bâtiment tertiaire. Ainsi, il prend en compte les consommations liées au chauffage, au refroidissement et à la production d’eau chaude sanitaire (ECS).

Le DPE comporte 4 parties :

  • La consommation annuelle d’énergie exprimée en kWh et en euros ;
  • Le positionnement en consommation d’énergie primaire/m2/an et en émission de Gaz à Effet de Serre (GES)/m2/an (Cf. notre illustration)
  • Le descriptif du local : le bâti (parois verticales, fenêtres, portes, plafond et plancher), et des systèmes (chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation et refroidissement).
  • Et les recommandations d’améliorations énergétiques.

Méthodes possibles pour réaliser un DPE

Deux méthodes sont possibles pour la réalisation d’un DPE sur un bâtiment existant :

  1. soit la méthode dite « conventionnelle », valable uniquement pour les logements à chauffage individuel construits à partir de 1948. La performance énergétique du bâtiment est alors déterminée en prenant en compte les caractéristiques thermiques du bâtiment et les caractéristiques techniques des systèmes de chauffage, de ventilation, de production d’eau chaude sanitaire et de refroidissement.
  2. soit la méthode dite « méthode des factures », valable pour tous les autres cas (logements à chauffage individuel construits avant 1948, logements chauffés collectivement et bâtiments tertiaires). La performance énergétique du bâtiment est déterminée sur la base des factures de consommation des trois dernières années.

Indicateurs du DPE

Les consommations annuelles d’énergie finale sont ramenées à deux indicateurs, quelles que soient les énergies consommées :

  1. Le premier est un indicateur de consommation d’énergie primaire . Il s’exprime en kWhep / (m2.an). Pour un logement, la surface considérée est la surface habitable. En revanche, dans le tertiaire, la surface considérée est la surface thermique (surface utile x 1,1).
  2. Le second est un indicateur d’impact sur les émissions de gaz à effet de serre (GES). Il s’exprime en kgeqCO2 /m2.an.

Le passage des consommations finales à la consommation d’énergie primaire se fait sur la base des facteurs de conversion suivants :

  • facteur 1 pour tous les combustibles (fioul, gaz naturel, etc.) ;
  • facteur 2,58 pour l’électricité (de façon à prendre en compte le rendement « global » de l’outil de production de l’électricité en France).

Retrouvez plus d’informations sur les facteurs de conversion des énergies dans cet article

Comment iQSpot contribue au DPE ?

iQSpot vous permet de disposer à tout moment de l’ensemble des consommations énergétiques de votre bâtiment et/ou de vos lots, sur la période que vous souhaitez.

iQSpot calcule également automatiquement les consommations en énergie primaire et les émissions de GES. Ces données font bien entendu partie des indicateurs RSE mis à disposition dans l’application.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Cet article est intéressant !