Les EPRA Awards

L’EPRA (European Public Real Estate Association) est une association européenne qui se veut la « voix des foncières cotées, des investisseurs et de leurs fournisseurs ». Au travers de ses 270 adhérents, elle représente 470 Mds € d’actifs immobiliers.

Principe de fonctionnement des EPRA Awards

L’association propose à ses adhérents de reporter sur leurs performances financières, mais également, depuis 2012, sur leurs pratiques ESG. Elle évalue les réponses et remet (ou non) un prix aux répondants.
Il existe 3 niveaux de prix (bronze, argent et or). L’or revient aux plus performants. suivant leur degré d’adhérence aux « EPRA sBPR » (« Meilleures Pratiques » recommandées par l’EPRA) .

Concernant le volet ESG, l’évaluation porte sur 28 mesures de performance extra-financière réparties en :

  • 16 indicateurs environnementaux,
  • 9 indicateurs sociaux,
  • et 3 de gouvernance.

Bon à savoir : L’association tend à vouloir aligner ses indicateurs sur ceux du GRESB, qui fait référence en la matière.

Les lauréats sont annoncés lors de la conférence annuelle de l’association.

Intérêt et limites de l’évaluation EPRA

L’évaluation proposée par l’EPRA (et toute son activité associative) concerne spécifiquement les foncières cotées et investisseurs immobiliers.
Par ailleurs, l’évaluation qu’elle propose est l’une des plus « légères » (en nombre d’items ESG) existante sur ce secteur d’activité. Elle est notamment beaucoup moins exigeante que celle du GRESB.
L’EPRA est surtout connue en Europe.
L’adhésion à l’association s’élève à 7.500€ ou 10.000€ (selon des critères consultables ici) par an.

En 2018, sur 139 répondants au volet environnemental, 46 étaient des sociétés britanniques et 14 des sociétés françaises. Au total, 63 se sont vues décerner un prix.

Cet article est intéressant !